Le travail (invisible) de l’artiste

DESCRIPTION

[FRANÇAIS]

LE TRAVAIL (INVISIBLE) DE L’ARTISTE

À travers ce projet d’installation en galerie, je continue une réflexion sur le travail, en particulier sur mon travail d’artiste.

Le point de départ de l’exposition est une série de collages, des formes linéaires coupées à la main à partir de revues National Geographic des années 1970. Dans un deuxième temps, ces collages sont numérisés et assemblés dans une vidéo d’animation. À travers cette vidéo, les bandelettes découpées prennent vie et leurs textures et couleurs, de même que la trame d’impression, sont exacerbées grâce à la taille de projection et au mouvement. Dans un troisième temps, une sélection des images numérisées sont mises en page dans un livre d’artiste d’une trentaine de pages, accompagnant un texte relatant le travail invisible de l’artiste.

Le fait est que la création des oeuvres visuelles présentées dans cette exposition n’est finalement qu’une petite partie de mon travail d’artiste, puisque je dois aussi notamment m’adonner à des tâches administratives variées pour que mes oeuvres soient effectivement présentées dans un cadre professionnel.

Le texte du livre, ainsi qu’une installation de listes de choses à faire, déclinent exactement ce travail. Ici, j’énumère les activités que j’entretiens pour maintenir et approfondir ma pratique artistique de manière candide et neutre. Mon objectif en joignant les images et le texte est de sensibiliser le public au niveau d’implication que les artistes investissent dans leur travail, en espérant que tant le public que les artistes valorisent davantage celui-ci.

 

Collages, vidéo, livre et installation par Caroline Blais

Collages: 60 collages, 8,5po x 5,5po, carton 100lb, 2017
Vidéo: animation, HD, couleur, muet, 6:00 (en boucle), Canada, 2017
Livre: 32 pages, 8,5po x 5,5po, 2017
Listes: 900 listes, 4,25po x 5,5po

Documentation photo par Jason Everitt

 

PRESENTATION

2017
Centre des arts visuels d’Alberta, Edmonton, Alberta